Une visite inopportune

 

de Copi

 

Une visite inopportune est le dernier texte de Copi, il l’écrit alors que lui-même est entrain de mourir du sida. Il mourra de cette maladie peu après la première représentation.
Copi est tellement vivant qu’il n’hésite pas à nous faire éclater de rire avec la plus terrible des situations, celle d’un homme, d’un malade qui voit venir la mort. Rire de tout, même de la mort annoncée, un cauchemar où l’angoisse tout à coup, est détruite par l’éclat du rire, par la joie du gag.

C’est une leçon d’élégance et de pudeur que nous livre ici l’auteur argentin. Il nous balade entre ses personnages extravagants et exhubérants, ses situations improbables et décalées, ses dialogues drôles et tranchants ; la langue est rapide, sans détour, elle ne nous laisse pas de répit. On rit, sans toutefois pouvoir oublier qu’un homme meurt ; c’est cela la force de Copi, nous parler du tragique en nous faisant rire. Il nous pose sur un fil , nous laisse en équilibre, nous rend libre de tout entendre.

 Extrait Vidéo

Lancer la vidéo

Lancer la vidéo ou Visualiser sur Vimeo

 

Synopsis

Voici deux ans que Cyrille, un acteur, homosexuel, qui se meurt du sida, vit dans une chambre d'hôpital parisien qu'il a transformé en salon de réception et en loge. 

En l'honneur de son anniversaire, il reçoit la visite de Hubert, ami de longue date avec qui il partage une relation profonde teintée d'ambiguïté. Puis plusieurs entrées fracassantes se succèdent ... Une infirmière aux moeurs légères dynamisée à l'opium ; un médecin gourmand expérimentateur de lobotomies dominicales ; Regina Morti, cantatrice déchaînée, voluptueuse et volubile ; un journaliste énigmatique et silencieux.
Dans la chambre du malade, l'agitation est frénétique autour d'un cadavre en devenir ; qui se met en scène une ultime fois pour jouir encore un peu de la vie, pour interpréter un rôle qui lui échappe bien malgré lui.
Entrées, sorties, portes qui claquent, gifles, tirs de revolver, coups de lampe....

Boulevard dramatique, opéra, grand-guignol, cirque-tragédie ; - manège étourdissant aux dialogues incisifs qui interroge chacun sans ménagement sur la valeur de sa vie et ce qu'il en fait.

 

 

EQUIPE ARTISTIQUE

Mise en scène : Sébastien Ribaux
Assistanat à la mise en scène : Delphine Rudasigwa
Regard extérieur : Pierre Maillet.

Distribution :

     Cyrille : Geoffroy Rondeau

     L'Infirmière : Sylviane Röösli

     Regina Morti : Viviane Gay

     Hubert Dubonnet : Pierandré Boo

     Le Journaliste : Paul Laurent     Le Professeur : David Baumgartner

Lumières : Nicolas Mayoraz
Régie : Dany Clot
Photos : Sébastien Finger
Vidéo : Sophie Pasquet
 

Durée : 1h15

 

Réalisé avec le soutien de

    logo migros pour cent culturel